Pseudo : - Mot de passe : Inscription

Actualité

Accueil
Updates
Concerts
Forum


Photos

Andrea
Sharon
Caroline
Jim
Groupe


Groupe

Biographies
Albums
DVD


Articles

Divers
Presse
Live
Rencontres


Site

Statistiques
Membres
L'équipe
Liens

Faites un don !

Rechercher

Newsletter

Talk On Corners Documentary

  This article is also available in English



[Haste to the Wedding aux Brit Awards 1999]
Andrea:Un, deux, trois, quatre !
Rosie : Numéro 1 en Europe, remplissant des stades dans le monde entier.
Présentateur de Total Request Live : vous êtes l’un des groupes les plus célèbres du monde. Applaudissez encore une fois pour les Corrs !
Présentateur des Brit Awards : les Corrs, mesdames et messieurs !
Présentatrice de CNN : Les Corrs !
Présentateur n°4 : Les Corrs !
Sharon:Notre plus grand défi maintenant, c’est de conquérir les Etats-Unis.
Sharon:Bonjour ! (bonjour)
Caroline:Salut ! (bonjour)
Jim:Bonjour !
Andrea: Bonjour ! (bonjour)
Andrea:Jouer sur scène, c’est exactement pour ça que nous nous sommes lancés dans ce métier, c’est pour ça que je fais ce métier.
Caroline: Pour moi, un concert est excitant quand le public devient passionné. Dès qu’il commence à se lâcher, c’est très excitant pour nous sur scène, l’adrénaline monte, et on joue probablement plus rapidement ! On s’amuse bien tout simplement !
Andrea:Faire de la musique, c’est une liberté d’expression, c’est exprimer ce que vous ressentez naturellement, ou ce qui vous vient à l’esprit.
Caroline: Nous voulons seulement monter sur scène et jouer de nos instruments, jouer nos chansons.
Andrea:c’est fabuleux de pouvoir jouer ensemble sur scène, de partager les mêmes rêves, c’est fantastique.
Sharon: nous avons joué dans le monde entier depuis tellement d’années, que maintenant c’est devenu quelque chose de très naturel pour nous.
Andrea: Je suis extrêmement chanceuse de pouvoir faire de la musique, de monter sur scène, de jouer, d’écrire des chansons, c’est fantastique.
Jim:Pour réussir dans n’importe quel domaine, le secret c’est de persévérer, quoi qu’il arrive.
Sharon:Notre plus grand défi maintenant, c’est de conquérir les Etats-Unis ; nous avons déjà conquis le Royaume-Uni et le reste du monde, ici c’est un peu comme la dernière frontière.
Andrea:Je pense que nous étions absolument, complètement naïfs, au plus haut degré. Nous n’avions aucune idée dans quoi nous nous embarquions. C’est grâce à notre naïveté que nous avons continué. Ça fait maintenant neuf ans que nous travaillons ensemble, et le succès est vraiment énorme, c’est incroyable.
[Runaway Remix]
Quand nous avons sorti notre premier album Forgiven Not Forgotten, nous avons tourné intensément, nous nous sommes produits partout, nous l’avons littéralement vendu nous-mêmes, et nous avons fini par en vendre plus de 2 millions, et c’était notre tout premier album. Cette année, nous faisons la même chose pour Talk On Corners, notre nouvel album.
[So Young]
Nous avons gagné un Brit Award il y a peu, pour Meilleur Groupe International, et la tournée que nous venons d’achever a été complètement insensée, nous avons joué au Wembley Arena six fois. Alors après tout ça, quand on y repense, c’est fantastique.
Nous ne savions pas que nous allions devenir si célèbres, nous avions cet espoir et nous en rêvions bien sûr, sans ça je ne pense pas que ce serait arrivé, mais maintenant nous espérons que ça arrive aussi ici.
Il y a quelque chose de tellement plaisant dans l’idée d’un groupe familial, et quelque part ça doit être vrai, mais ça semble si (Sharon : sécurisant) adorable et sécurisant, bien comme il faut, et (Caroline : gentil) et gentil, et peut être que c’est le cas.
[What Can I Do]

Caroline:: Mais nous ne savions pas vraiment ce que nous faisions. Je ne pense pas que beaucoup de groupes savent ce qu’ils font. Nous sommes allés en studio car nous savions que nous étions capables de composer et que c’est ce que nous voulions faire, alors nous avons monté un studio huit pistes dans une chambre. C’est ce que nous avons fait pendant un bout de temps, et je me souviens que ça nous rendait assez claustrophobes.
Sharon:Quand il était petit, Jim était hyperactif.
(Jim : Salut !)
Jim: J’étais seulement très très paresseux, et j’ai toujours ce côté-là en moi, il faut que je me force pour faire certaines choses.
Sharon: Il n’est pas paresseux.
Andrea: Nous sommes une famille très très heureuse. Nous nous entendons tous bien.
Sharon était la plus sérieuse, elle avait sa propre chambre.
(Sharon: J’ai l’air d’une rock star.)
Et pour moi qui était une enfant désordonnée... tout était parfait !
(Sharon : ouais bien sûr.
Jim: c’est une nana rock’n roll.)
Jim:Andrea a toujours apprécié une bonne tranche de rigolade, toujours à faire des blagues et à rigoler, même si ce n’est pas toujours de très bon goût.
(Andrea : ce n’est pas ce qu’elle voulait dire.)
Andrea: Mes souvenirs d’enfance sont de Caroline et moi, simplement parce que Sharon avait ses propres amis et la dernière chose qu’elle aurait souhaité, c’est voir ses petites sœurs toujours derrière elle.
Jim: Quand Andrea était enfant, elle était constamment dans le salon où se trouvait la stéréo, elle mettait mes disques sur la platine, elle les a tous raillés d’ailleurs, et elle s’inspirait en permanence de ce qu’elle écoutait pour s’entraîner à chanter, elle s’asseyait sur une chaise, écoutait son disque favori à l’époque, s’inspirait de la musique et chantait.
Sharon: L’année dernière nous avons repris une chanson des Fleetwood Mac, c’est quelque chose que nos parents écoutaient il y a des années, la chanson s’appelle Dreams, ça a été un énorme succès au Royaume-Uni.
[Dreams]
Ca serait facile de mettre en avant notre physique, si l’on voulait durer une année ou une saison, si l’on ne voulait être qu’une mode ou une tendance. Je ne me regarde pas dans le miroir en me disant, wow je suis tellement sexy, il faut que je mette ça en avant. Non, je suis une violoniste, j’aime jouer du violon, nous jouons tous d’un instrument, nous aimons jouer de la musique. Etre sexy, ce n’est pas seulement avoir un joli corps, c’est dans les yeux, dans vos manières, votre rire.
[Joy of Life]



Andrea:Nous nous retrouvons parmi tous ses groupes irlandais, et pour moi la musique produite en Irlande a toujours eu une certaine intégrité. Et des groupes comme U2 et Van Morrison, ils ont tous fait une musique qui respectait qui ils étaient je trouve, et pourtant nous ne sommes pas vraiment comparables à eux, à part le fait que comme eux nous chantons des chansons avec des paroles et de la musique, et que nous sommes irlandais.
Sharon:Quand vous quittez l’Irlande et que vous regardez les nouvelles à la télé, et que vous voyez les attentats à la bombe et les troubles en Irlande du Nord, vous devenez presque plus conscients de ces problèmes-là. Parce que lorsque vous vivez tout près de ça, c’est presque votre vie quotidienne. Peut être que je suis optimiste, mais j’ai toujours l’impression que ça va s’arranger, et ces dernières années ça a été vraiment merveilleux, il y a un sentiment de paix absolument incroyable.
[O Holy Night au Vatican]

Host: Mesdames et messieurs, les Corrs !
Rosie : Je suis prie d’accueillir les magnifiques Corrs !
Et dites-moi vos noms. Dites les aux téléspectateurs.
Andrea:Andrea
Caroline:Caroline
Jim: et je suis Jim
Sharon:et Sharon
Rosie : Ces gens-là sont époustouflants !
Tous : Salut, nous sommes les Corrs, c’est toujours numéro 1, c’est Top of the Pops !
Rosie : Vous venez juste de finir une tournée avec les Rolling Stones.
Présentateur du Today Show: « nous sommes en tournée avec les Stones en ce moment ».
Présentatrice CNN : Comment était-ce de travailler avec les Stones ?
Rosie : Un petit peu intimidant, un petit peu impressionnant ?
Présentateur du Today Show: [b]Comment était-ce d’assurer la première partie des Stones ?
[b]Andrea:
C’est génial.
Sharon:C’était absolument fantastique.
Andrea: C’est le meilleur groupe du monde, sur scène ils sont phénoménaux et le public a vraiment été très gentil avec nous.
Parfois, j’ai moi-même tendance à me dire, oh mon dieu c’est une grande star, je ne peux plus parler ! [Andrea : Keith Richard vient de passer !]
Sharon: Les Stones sont vraiment cool, et traînent un peu toute la journée. Ils sont tous très gentils et ils ont été très amicaux avec nous.
[I never loved you anyway]

Jim:Durant l'enfance, en ce qui concerne les bagarres, nous étions une famille tout à fait normale, nous nous disputons. (Jim : Nous y voilà) Je suis le premier !! Je suis le premier !
Andrea: Il veut toujours être le premier.
Jim:C'est pas vrai ! (Sharon : Ok, très bien…) Ok gardons les disputes familiales hors caméra.
Chaque fois que les filles se disputaient, c'était toujours parce qu'une d’elle avait piqué des vêtements ou déchiré un joli vêtement.
Caroline:Oui nous nous disputions parfois. Mais, nous avons toujours pu compter l'un sur l'autre, et c'est un énorme bonus pour nous.
Sharon:Nous nous entendons très bien, d'autant plus que nous avons dû nous battre pendant pas mal d'années pour y arriver, donc on se disputait un peu plus, on était plus irritable. (Caroline : ça craint ! Sharon : ça craint !)
Caroline: Nous jouons les fauteurs de troubles à tour de rôle depuis que nous sommes enfants. Il peut y en avoir un de nous qui va se comporter d’une certaine façon, et puis un autre va lui emboîter le pas tout à coup et faire quelque chose d’inattendu ou d’étrange !
Jim: Par exemple, Sharon déteste les postes de télé, elle les jette constamment pour les fenêtres.
Caroline:Mais oui...
Jim:Je plaisante !
Sharon:Non, d’habitude je jette mon frère par la fenêtre.
Jim: C'est pour ça que ma tête a cette forme.
Sharon:Nous communiquons facilement avec les gens, nous aimons discuter et sympathiser et ça sera toujours plus important que d'être numéro un des hit-parades, même si nous aimons ça également, alors je vous en prie ! (Jim : Alors Caroline, raconte-nous tout. Caroline : « Yes ! »)
Andrea:Nous formons un groupe et nous sommes aussi une famille qui se retrouve ensemble sur la route où vous faites l’expérience d’une vie que vous n’auriez jamais pu soupçonner. (Caroline : Nous devons enregistrer environ dix millions d’émissions, super. Sharon : Je suis cre-vée !) et vous vous retrouvez fragilisé par le fait que tout à coup, à l’âge de 19 ans, votre stabilité, toute votre vie est comme prise dans un tourbillon, et vous êtes tout le temps en mouvement.
[When He’s Not Around]

Sharon: Quand vous êtes musicien, vous aimez jouer et les gens voient que vous êtes très heureux sur scène.
Caroline:On se regarde et l'on sait tout de suite que c'est un bon concert.
Sharon: Dès que vous entendez la musique des Corrs, vous pouvez la mettre dans une boîte et vous l’identifiez comme la musique des Corrs, parce que ça ressemble aux Corrs et vous connaissez les Corrs.
Jim: Nous sommes tous assez têtus. Notre manière de composer est assez compliquée, il n'y a aucun doute là-dessus. En fait, un ou deux d’entre nous va commencer à poser les premières fondations de la chanson, mais à la fin chacun de nous va y contribuer, chaque chanson est écrite par nous quatre.
Nous essayons de prendre un petit-déjeuner, nous allons à la coiffure et au maquillage, puis nous commençons les interviews, soit radio, soit télé, avec un peu de chance nous prenons un pause pour le déjeuner mais ce n’est pas toujours possible, nous nous rendons à la salle de concert vers 16 heures pour faire la balance, puis nous dînons et nous sommes sur scène, avant nous mettons les vêtements de scène que nous avons choisi, et enfin c’est l’heure du concert !
[Toss the feathers] Et avec un peu de chance, nous sommes au lit pour minuit.
Sharon: Si j’ai deux ou trois jours de congés, alors que je travaille depuis neuf ou dix ans sans relâche, je rentre à la maison pour ces quelques jours et je me sens coupable de faire la grasse matinée ! J’ai presque besoin d’un planning pour me remettre au travail !
Andrea: La vie, c’est le moment présent, c’est communiquer avec les autres, et c’est vivre tous ensemble et chaque instant comme ici et maintenant, vivre chaque moment et apprécier la vie, c’est très important et c’est ce que je fais en ce moment même !

Transcription et traduction: GaëlleF

Le 21/04/2007 à 23:49 par GaëlleF

Il y a actuellement 11 connectés.

 

Référence Corrs (2002 - 2011) - Site non offici el - Reproduction interdite - Tous droits réservés