Pseudo : - Mot de passe : Inscription

Actualité

Accueil
Updates
Concerts
Forum


Photos

Andrea
Sharon
Caroline
Jim
Groupe


Groupe

Biographies
Albums
DVD


Articles

Divers
Presse
Live
Rencontres


Site

Statistiques
Membres
L'équipe
Liens

Faites un don !

Rechercher

Newsletter

Interview Lorraine Kelly - GMTV (2005)

  This article is also available in English



Lorraine Kelly: Bien sûr, ils sont le quartet le plus célèbre d'Irlande, ils ont atteint un succès phénoménal à travers le monde, les Corrs sont de retour avec un nouvel album et single qui a été inspiré par leur défunte mère Jean. Sharon, Jim, Caroline and Andrea me rejoignent à l'instant et c'est bon de vous voir, vraiment bon de vous voir!
Sharon: C'est bon de vous voir aussi!
LK: ça fait trop longtemps!
Sharon: un bon moment, oui!
LK: A qui revient l'idée de tout ça... c'était toi, n'est ce pas Caroline? C'était ton idée de presque revenir, en quelque sorte, à vos racines.
Caroline: Nous avions un peu... Nous avions l'idée en tête... durant notre carrière, qu'à un certain stade, nous ferions quelque chose comme un album traditionnel, si ça serait instrumental, purement traditionnel instrumental, ou des chansons, nous ne savions pas, mais... et je crois que c'était juste le bon moment, je veux dire... je crois que je me rappelle avoir dit aux autres "qu'en est-il...? peut-être est-ce le bon moment de faire cet album traditionnel que nous voulions faire". Nous avons senti que c'était le bon moment donc nous nous sommes dirigés directement vers le studio et nous l'avons fait. Pour une fois, c'est un album rapidement enregistré, un album rapide des Corrs!
LK: Oui je sais que c'est vrai! Parfois, ça vous prend énormément de temps... Et ceci a été inspiré par votre mère en quelque sorte, votre père doit être vraiment content alors. Que pense-t-il de l'album? l'a-t-il écouté? évidemment qu'il a dû!
Jim: Il l'adore.
LK: J'en suis sûre
Jim: Il l'adore vraiment, il y a plusieurs chansons...
LK: Voici Daddy.
[une photo de Gerry Corr est montrée à l'écran]
Sharon: ooooh! Il sera surpris de voir ça!
LK: On ne le voit pas souvent. C'est un homme très discret, n'est ce pas? Il doit adorer l'album.
Jim: En effet! Il y a plusieurs chansons qu'il interprétait lui même avec notre mère, comme Spancill Hill et Peggy Gordon. Quand nous cherchions des chansons, nous avons été voir dans l'un de ses [de Jean] recueils de chansons où les paroles sont écrites à la main et nous en avions choisi quelques unes.
LK: J'aurais trouvé ça très agréable. Je veux dire que c'est un très beau geste à faire, mais c'est dur qu'elle ne soit pas là pour le voir. C'est le seul regret je suppose. Et deux chansons en Gaélique figurent sur l'album aussi!
Caroline: oui, deux en Gaélique.
LK: Excellent! c'est une bonne chose. J'ai hâte d'écouter... J'ai entendu que vous allez agrandir le groupe, en quelque sorte... tu as quelque chose à dire, tu as un petit ventre qui s'arrondit.
Sharon: Oui! j'ai un petit ventre rond.
LK: C'est magnifique
Sharon: Je crois que j'agrandis le groupe.
LK: Et tu te sens bien?
Sharon: J'ai quelques nausées matinales de temps à autre, mais nan, en fait je me sens saine comme rarement je l'ai été depuis des années, c'est certainement le moment d'éliminer les toxines.
LK: C'est là où on s'occupe de soi-même, c'est fou, n'est-ce pas?
Sharon: On ne peut rien faire qui soit mauvais, c'est étonnant.
LK: une vie pure, ça c'est sûr!
Sharon: Très ennuyeux.
LK: [à Caroline] Toi bien sûr, tu as déjà 2 enfants, peux-tu nous dire quel âge a l'aîné qu'on en sache un peu plus?
Caroline: l'aîné a 2 ans et demi, et la petite a maintenant 1 an.
LK: Vous allez avoir une crèche quand vous irez en tournée, juste pour vos bébés, ça serait vraiment bien.
Caroline: Exactement! Un bus pour les bébés ou quelque chose du genre, je ne sais pas.
LK: Félicitations!
Sharon: Merci beaucoup!
LK: C'est vraiment excellent! C'est bien que vous puissiez, vous savez, évidemment, tous vraiment proches, vous puissiez avoir des enfants, ça n'interrompt pas ce que vous faîtes. En fait, en quelque sorte, je suppose que parfois ça vous rend meilleurs dans ce que vous faîtes.
Sharon: Je pense aussi, je pense que ça rend vraiment appréciatif de ce qu'on fait, je ne pense pas que quelque chose devrait barrer la route... ou a nécessairement besoin de barrer la route à quelque chose qu'on aime faire, je veux dire les enfants sont fantastiques et c'est probablement pourquoi nous sommes ici, tu sais, mais nous pouvons certainement continuer à faire de la musique.
LK: Absolument!
Sharon: Ca n'a pas été un problème, nous avons enregistré deux albums depuis que Caroline a eu deux bébés, et nous sommes partis en tournée donc ce n'est pas un problème.

LK: Exactement! c'est vraiment bien. Et toi aussi Andrea, ta carrière est de plus en plus remarquable, pourquoi ça? tu as fait beaucoup de films, mais très discrètement, tu as juste été le faire, il n'y a pas eu de "tada". C'était juste toi faisant ce que tu fais. Est ce que c'est délibéré?
Andrea: Ca l'est un petit peu, car je suis un peu crispée par le "chanteuse qui devient une actrice". Je suis un peu embarrassée par ça.
LK: Les gens veulent t'étiqueter maintenant, n'est ce pas?
Andrea: Parce que ce n'était pas un caprice, je ne me suis pas réveillée en me disant "ooh pourquoi je n'essaierais pas ça?" donc... tu sais, je l'ai voulu depuis un long moment... nous n'étions pas vraiment... Je veux dire évidemment, la musique prenait tout notre temps, sans regrets, j'adore ça, mais maintenant que j'ai le temps je le fais aussi.
LK: Bien! Excellent! et je sais que tu as un nouveau petit copain, mais n'est-il pas en Australie?
Andrea: un vieux petit copain maintenant.
LK: Il est vieux?
Andrea: Non. mais nous sommes ensemble depuis un moment maintenant.
LK: Je sais, je pensais que tu disais qu'il avait 70 ans et quelques [une photo de Shaun Evans est montrée à l'écran] il ne l'est clairement pas, regardez ça, c'est un beau jeune homme. Mais vous savez quoi, c'est une sorte de relation à distance, il est à l'étranger?
Andrea: Oui ça l'est! Il est en Australie, il fait un film là bas, donc oui c'est une relation à distance, mais j'y suis habituée.
LK: bien sûr que tu l'es.
Andrea: sauf que je suis celle qui part d'habitude! c'est différent.
LK: oui! beaucoup d'appels j'imagine... Ce n'est pas vraiment loin, c'est juste à un jour.
Andrea: Oh?
LK: Il faut juste un jour en avion pour aller en Australie, n'est-ce pas?
Andrea: ooh si j'y allais?
LK: oui!
Andrea: oui mais je ne peux pas partir. Donc ça fera quelques mois.
LK: Tu envoies des e-mails, vous utilisez ça?
Andrea: errrm, le film qu'il est en train de faire s'appelle "the middle of nowhere" ("le milieu de nulle part") et il est littéralement au milieu de nulle part.
LK: Alors c'est vraiment difficile.
Andrea: Alors il n'a pas les moyens de le faire, mais je viens juste d'apprendre comment le faire.
Caroline: On dirait que tu viens juste d'apprendre à envoyer des e-mails. Oh mon Dieu! ne leur dis pas ça.
LK: J'avais l'habitude de mailer tout le monde, au tout début quand je le faisais. J'envoyais des mails aux gens puis je leur téléphonais, pour leur dire "je viens de t'envoyer un mail, et voilà ce que j'y dis", alors ils me répondent un truc du genre "A quoi ça sert alors? stupide fille". Ca fait du bien de vous voir, vraiment. L'album est une perle, vous allez chanter pour nous aussi plus tard?
Sharon: oui
LK: excellent! en live aussi.
The Corrs: oui!
LK: C'est bon de vous voir. Merci!

[Old Town]

Le 06/09/2006 à 18:22 par coralia

Il y a actuellement 16 connectés.

 

Référence Corrs (2002 - 2011) - Site non offici el - Reproduction interdite - Tous droits réservés