Pseudo : - Mot de passe : Inscription

Actualité

Accueil
Updates
Concerts
Forum


Photos

Andrea
Sharon
Caroline
Jim
Groupe


Groupe

Biographies
Albums
DVD


Articles

Divers
Presse
Live
Rencontres


Site

Statistiques
Membres
L'équipe
Liens

Faites un don !

Rechercher

Newsletter

The A List - Irish Mirror (16-22 juillet 1999)

  This article is also available in English

Scans:



****

Article:

La troupe d’Andrea – Les Corrs en concert
Juste après REM, les Corrs sont prêts à jouer Lansdowne Road demain. La chanteuse du groupe Andrea Corr parle à A List de l’accomplissement de cette formidable année pour le groupe.

Les Corrs sont prêts à marquer dans le stade du Lansdowne Road
Les Corrs, triomphants partout, sont de retour au bercail. Alors qu’ils se préparent pour leur plus grand concert à ce jour demain à Lansdowne Road, Andrea parle exclusivement à Paul Martin de ce nouveau grand événement dans la vie de l’un des groupes en activité les plus populaires.

Les Corrs ne comptent plus les moments glorieux de cette dernière année, et le concert de demain à Lansdowne Road sera le plus grand de tous.

Le groupe familial de Dundalk a eu un parcours remarquable, passant de chanteurs folk dans une petite ville à des superstars de la musique internationale presque en un clin d’œil.

Et ce parcours incroyable franchira une nouvelle étape lorsqu’ils se produiront devant plus de 30.000 fans dans la célèbre arène sportive.

S’exprimant exclusivement à The A List, Andrea Corr affirme que Lansdowne Road sera le point culminant de cette année mémorable.

‘Nous sommes tous très excités,’ avoue t-elle. ‘Je ne peux pas croire que nous sommes arrivés si loin. Ça peut difficilement être plus énorme que de jouer à Lansdowne Road.

‘Nous avons fait beaucoup de gros concerts cet été, de Glastonbury à Party in the Park à Londres, mais là, ça se passe dans notre pays, et ça en fait l’événement le plus important de tous.’

Dans leur course vers le sommet, les Corrs ont collectionné une liste de hits dont ils peuvent être fiers, seulement entachée par une collaboration récente avec les Chieftains qui est difficilement parvenue à accrocher le top 40.

Mais c’est vite oublié quand on pense à des titres comme Dreams, Runaway et What Can I Do.

‘Nous nous sommes battus pendant longtemps pour que ça se réalise, nous n’avons pas toujours connu des salles affichant complet et des hits dans le top 10,’ se souvient Andrea.

‘A une époque, nous n’arrivions pas à être diffusés sur les grandes stations de radio parce que nous étions considérés comme trop folk.

‘ Nous nous sommes investis dans cet objectif de réussite et dieu merci, nous avons fait ce qu’il fallait au bon moment et nous avons réussi.’

Depuis qu’ils connaissent la célébrité, les Corrs ont dû s’habituer aux intrusions inévitables dans leurs vies privées.

Andrea, plus que les autres, a dû supporter un déluge d’attention médiatique.

Il y a eu ces rumeurs de liaisons avec Robbie Williams, de rendez-vous torrides avec Huey des Fun Loving Criminals et d’innombrables autres histoires.

‘Ca prend vraiment du temps pour s’habituer à ça,’ reconnaît Andrea. ‘C’est tellement choquant d’avoir ses objectifs braqués sur votre visage.

‘Vous sortez d’un restaurant et ils vous mitraillent. J’ai vraiment été choqué la première fois. Vous êtes totalement aveuglé.

‘En même temps, j’essaie de faire en sorte que ça ne m’atteigne pas trop. Ça fait partie de ce travail, de ce à quoi nous avons dû nous habituer.

‘En réalité, je n’ai jamais demandé à quiconque d’écrire sur ma vie privée, même avant d’être connue.

‘Je ne vais pas prétendre que j’aime tout l’attention que la presse me porte, mais en même temps je ne passe pas mon temps à m’en plaindre à tout le monde, ça ne fonctionne pas comme ça.’

Après leur grand retour au bercail demain, les Corrs commenceront à travailler sur leur prochain album. ‘Ca sera un album crucial pour nous, le digne successeur de celui-ci,’ avoue Andrea.

‘Nous ne ressentons pas de pression dans cette perspective, même si en même temps nous savons que ça va représenter quelque chose de fondamental pour notre avenir.

‘Par certains aspects, c'est un désavantage d'avoir composé un album qui a très bien marché, parce que vous devez être capable d'en écrire un autre aussi bon.

‘A une époque, personne ne prêtait attention à nos deux premiers albums, puis soudain nous sommes devenus un peu plus reconnus et ils ont tout deux atteint la première place.

‘La façon dont cette industrie fonctionne est étonnante, vous ne savez jamais ce qui vous attend.

‘Je pense que dans un an, nous pourrions être de retour à la case départ ou bien être encore plus célèbres que jamais, c’est impossible à savoir.

‘Nous restons concentrés et nous travaillons dur. Nous n’avons jamais choisi la facilité, c’est grâce à ce travail que nous avons obtenu tout ce succès.’

Malgré la vaste fortune accumulée grâce à deux albums numéro un, Andrea a réussi à garder les pieds fermement sur terre.

‘Je ne dépense pas beaucoup d’argent ; l’argent n’est pas quelque chose qui me motive,’ affirme t-elle.

‘Je préfère me relaxer à la maison à Dundalk, lire, sortir dîner, les choses simples de la vie.

‘Il y a des gens qui adorent dépenser de l’argent, mais ce n’est pas vraiment moi. Je ne dirais pas que je vis en ascète, j’aime sortir et passer du bon temps.

‘J’aime avoir de l’espace, mais en même temps j’apprécie aussi la compagnie d’autres personnes, il s’agit seulement de trouver le bon équilibre.

‘J’ai toujours les mêmes amis que j'avais avant que le groupe ne devienne célèbre. Je les appelle tout le temps et quand je suis à la maison, nous nous voyons et sortons ensemble.

‘Ma vie est restée plutôt normale ses deux dernières années. Je me suis efforcée de ne pas trop changer.’

Les Corrs sont en concert au Lansdowne Road ce samedi.

Traduction et Scans: GaëlleF

Le 07/08/2006 à 23:53 par GaëlleF

Il y a actuellement 20 connectés.

 

Référence Corrs (2002 - 2011) - Site non offici el - Reproduction interdite - Tous droits réservés