Pseudo : - Mot de passe : Inscription

Actualité

Accueil
Updates
Concerts
Forum


Photos

Andrea
Sharon
Caroline
Jim
Groupe


Groupe

Biographies
Albums
DVD


Articles

Divers
Presse
Live
Rencontres


Site

Statistiques
Membres
L'équipe
Liens

Faites un don !

Rechercher

Newsletter

The A List - Irish Mirror (11 septembre 1998)

  This article is also available in English




La Corrs de leur succès.

La nuit de la St Patrick, c’est le jour des Corrs


Alors qu’ils célèbrent leur triomphe exceptionnel au Royaume-Uni au sommet du classement des albums, l’hystérie autour des Corrs est à son comble. Ils ont vendu trois fois plus d’albums que le dernier de Boyzone et ont démoli tout autre opposition. Andrea Corr revient sur leur mémorable ascension jusqu’à la renommée mondiale avec Paul Martin

Beaucoup ont essayé, mais peu ont réussi à amener la musique traditionnelle irlandaise dans les charts de musique populaire avec autant de force que les Corrs.
Le groupe familial ont grimpé des sommets jamais atteints auparavant durant l’année écoulée, dont le point culminant fut l’accession à la première place des classements d’albums au Royaume-Uni et en Irlande, grâce à Talk On Corners, salué par la critique. L’album réussit à éclipser les puissants Boyzone avec 790.000 exemplaires vendus au Royaume-Uni et en Irlande. A présent, Andrea, Sharon, Caroline et leur frère Jim se préparent pour une énorme tournée mondiale qui leur permettra de s’établir comme un groupe incontournable représentant l’Irlande tout autour du monde.
‘C’est fantastique et très prenant en permanence, mais je me dis que si vous n’êtes pas très demandé, c’est que vous n’êtes pas assez populaire,’ avoue Andrea.
‘Nous avons eu tellement de succès que je pense que nous nous sentons tous très satisfaits de ce que nous avons accompli. Nous apprécions la moindre réussite parce que notre premier album, Forgiven Not Forgotten, est quasiment sorti dans l’anonymat général au Royaume-Uni.
‘Nous faisions grosse impression dans des pays comme le Japon, mais pour certaines raisons nous n’arrivions pas à percer dans ce marché. Mêmes les radios comme Radio1 ne voulaient pas diffuser nos chansons parce qu’ils disaient que nous ressemblions trop un groupe folk.
‘Mais même durant les périodes les plus difficiles nous avons continué à faire des tournées et à jouer sur scène dans autant de salles que possible et je pense que ça nous a aidés à poser les fondations de ce que nous avons accompli à présent.’
Alors que les Corrs continuaient à se produire sans relâche à travers tout le Royaume-Uni et l’Irlande chaque soir, ils échafaudèrent un plan qui leur permettra de façonner leur future ascension vers la célébrité.
‘Nous ne vendions pas assez d’albums, et on ne nous prêtait pas assez attention au Royaume-Uni et en Irlande, donc nous avons réfléchi à ce que nous pourrions faire pour attirer l’attention de tous.
‘Nous avons réalisé qu’il y avait une seule nuit dans l’année où nous pouvions légitimement prendre le contrôle des ondes – la nuit de la St Patrick.
‘Nous avons réservé l’Albert Hall et nous avons réussi à ce que Radio 1 retransmette le concert pour une nuit spécial St Patrick.
‘Même VH1 diffusa une grande série spéciale autour de la préparation du concert. C’était vraiment un coup de maître. Ca signifiait que cette nuit-là, tout le monde parlerait de nous au Royaume-Uni et en Irlande, pour la première fois, nous étions diffusés sur une radio généraliste importante et nous nous produisions dans une des salles les plus prestigieuses du monde.
‘Après ça, tout le monde voulait nous parler et Radio 1 a décidé de diffuser notre nouvelle chanson, Dreams. Je peux honnêtement dire que cette nuit de la St Patrick a été l’événement le plus déterminant de notre histoire jusqu’à maintenant.
‘Ca m’aurait été égal si on nous avait donné la chance de prouver ce que nous valions et qu’ensuite nous avions échoué. Mais nous étions déterminés à ne pas abandonner avant que l’on nous ait donné l’opportunité de le faire.’
Les trois mois qui suivirent ne leur laissèrent pas une seconde pour reprendre leur souffle, les Corrs passant du statut de groupe folk marginal à celui de superstars de la pop. Tout le monde se les arrachait, mais cela n’a pas fait peur à Andrea.
‘Je pense que si nous étions des personnes un peu folles ça aurait pu nous monter à la tête, mais nous avons juste continué à travailler dur.
‘Je vis toujours en Irlande ce qui facilite grandement les choses – en Irlande les gens ne sont pas obsédés par les célébrités comme à Londres où vous ne pouvez aller nulle part sans attirer une foule autour de vous ou vous faire coincer par un journaliste de tabloïd.’
Musique mise à part, les Corrs sont également connus pour mélanger la musique traditionnelle irlandaise avec une image sophistiquée et sexy.
‘Ca ne me pose pas de problème quand les gens disent que nous sommes un groupe sexy, parce qu’en fait ce n’est pas ce qui importe pour nous principalement.
‘A l’école à Dundalk nous avons toujours été assez populaires et je pense que c’est resté depuis, je ne nous vois pas du tout comme des sex-symbols ou quoi que ce soit – mais ça ne me dérangerait pas si c’était le cas.
‘Pour l’instant, Caroline et Sharon sortent avec quelqu’un, alors que je suis célibataire, tout comme Jim. Simplement je n’ai pas le temps d’avoir une vraie relation pour le moment mais ça ne veut pas dire que je n’en aurais pas une à un moment donné.
‘Je pense que pour l’instant nous sommes très occupés et c’est difficile de maintenir une relation – il y a beaucoup de pression et notre emploi du temps est très exigeant.
‘La charge de travail peut vous mettre beaucoup de pression sur les épaules. Comme tous les frère et sœurs nous nous disputons parfois, mais c’est assez rare à présent, en particulier si l’on compare quelques années en arrière.
‘Nous nous disputions beaucoup, mais c’était surtout parce que nous voulions de l’espace pour nous. Nous nous entendons bien maintenant et nous sommes plus détendus et solidaires entre nous.’
Malgré leur victoire sur le marché des ventes de disques, leur succès récent n’a pas été bien accueilli par tout le monde. Certains ont dénoncé le fait qu’ils aient bradé leur image traditionnelle, d’autres ont affirmé qu’ils essayaient de se fabriquer une image destinée spécialement à réussir dans les classements pop. Les Corrs démontrèrent aux critiques qu’ils avaient tort.
‘Nous n’avons pas du tout changé notre style, si vous écoutez Talk On Corners, vous verrez que nous sommes toujours très axés sur le traditionnel et la folk.
‘Avec chaque nouvel album vous devez évoluer un peu, donc certains ont peut être vu cela comme un léger changement. Je pense que les remix de nos chansons ont été pour beaucoup pour créer l’impression que nous avions changé notre style mais ce n’est pas le cas.
‘La musique, c’est être libre, ça ne marcherait pas si la seule chose qui nous intéressait était de réussir dans les classements ou d’essayer de créer une nouvelle image pour séduire le marché de la pop. Nous avons réussi à garder notre style et à percer dans les charts de musique populaire, cela démontre simplement que c’est possible.’
En effet, tout semble possible pour les Corrs. Néanmoins certains diront qu’ils ont bénéficié de pas mal de chance depuis le jour où ils mirent la main sur un contrat d’enregistrement contre toute attente.
‘Nous sommes allés aux Etats-Unis et nous avons cherché un contrat d’enregistrement à Los Angeles et New York, personne ne sautait au plafond en écoutant notre démo jusqu’à ce que nous allions à Atlantic Records,’ explique t-elle.
‘Le directeur nous a recommandé d’aller voir David Foster. A l’époque, nous n’avons pas réalisé qui il était mais à présent nous savons que c’était l’un des plus grands producteurs dans l’industrie musicale.
‘A ce moment-là, il produisait le nouvel album de Michael Jackson, History, dans un studio à une rue de là et nous nous sommes juste dit, tentons le coup, et nous y sommes allés.
‘Nous savions que les circonstances étaient contre nous – quelles sont les chances pour que quelqu’un quitte une session d’enregistrement avec Michael Jackson seulement pour écouter un groupe inconnu venant d’Irlande ?
‘Nous nous sommes dirigés directement à la réception pour annoncer que nous étions là pour voir David Foster. A notre grande surprise, il nous a dit que nous pouvions nous entretenir avec lui cinq minutes et dès que nous avons commencé à jouer, il a été conquis.
‘Le jour suivant, nous étions en train de faire nos valises à l’hôtel quand notre manager nous a téléphoné pour nous dire que nous avions décroché un contrat d’enregistrement. Il y eut pas mal de gueule de bois le lendemain.
‘Ce qui est génial c’est que vous ne savez jamais quand votre vie va se trouver changer – ce sont des choses comme ça qui semblent n’arriver que dans les films, mais ça a été réel pour nous.’
L’avenir s’annonce en effet sous les meilleurs hospices pour les Corrs. En janvier leurs fans irlandais auront la chance de les voir dans toute leur gloire en live au Point.
Ils joueront également dans certaines des plus grandes salles de concert du Royaume-Uni dont Wembley Arena – signe révélateur de leur succès musical mondial.
‘C’est extraordinaire de pouvoir se dire que je vais jouer au Wembley Arena. Nous avons déjà fait toutes les grandes salles auparavant, mais seulement en première partie de Céline Dion.
‘Cette fois nous allons profiter de grandes loges magnifiques et nous aurons nos noms en grosses lettres à l’entrée. C’est un rêve qui se réalise sans aucun doute.
‘Il n’y a pas de rivalité entre nous et les autres grands groupes irlandais. Certain ont dit que nous essayons de battre des groupes comme Boyzone, mais il y a de la place pour tout le monde. J’aime à croire que les groupes irlandais puissent se soutenir les uns les autres.”
Et quand tout s’arrête, il n’y a rien de mieux que de rentrer très vite chez soi.
‘Je retourne directement en Irlande dès que j’ai l’opportunité de me reposer. Je cuisine, je me balade et je lis.
‘J’aime sortir avec les parents, pour dîner ou pour discuter et rattraper le temps perdu. Juste faire des choses simples comme tout le monde.’
Leur avenir semble simple à imaginer. Les Corrs vont devenir de plus en plus célèbres.

Traduction et scans: GaëlleF

Le 05/06/2006 à 23:25 par GaëlleF

Il y a actuellement 17 connectés.

 

Référence Corrs (2002 - 2011) - Site non offici el - Reproduction interdite - Tous droits réservés