Pseudo : - Mot de passe : Inscription

Actualité

Accueil
Updates
Concerts
Forum


Photos

Andrea
Sharon
Caroline
Jim
Groupe


Groupe

Biographies
Albums
DVD


Articles

Divers
Presse
Live
Rencontres


Site

Statistiques
Membres
L'équipe
Liens

Faites un don !

Rechercher

Newsletter

BH Tour: Concerts en Grande-Bretagne / Concerts in UK

  This article is also available in English

An English version is also available

Après une pause de plusieurs jours, je reprends la route pour la tournée Anglaise des Corrs. Elle débute pas loin de chez moi, avec le premier concert à Newcastle.

Newcastle, 1 Novembre 2004

J'arrive sur place assez à l'avance pour essayer de voir le groupe venir pour les répétitions. La Metro Radio Arena de Newcastle se trouve en ville; elle n'est pas difficile d'accès.



Je trouve sur place une autre fan avec qui je me lierai d'amitié et la verrai quotidiennement tout le long de la tournée. Les Corrs arrivent en car (avec vitres teintées). D'ailleurs, ils n'ont pas leur jet (en tout cas, pour la tournée Anglaise). Les barrières de sécurité nous empêchent d'aller tout près, mais Sharon me dit bonjour en me voyant.
Voilà, on peut se concentrer sereinement pour le concert à présent. Avant tout, il faut savoir que le concept d'un concert Pop est assez différent en Angleterre par rapport au reste de l'Europe. Il n'y pas de fosse à proprement parler, mais que des places assises. Néanmoins, les gens ont le droit de se lever. Il y a évidement des désavantages dans cette vision des choses mais quelques avantages également. Par exemple, on peut arriver tranquillement au concert. Cela nous permet d'aller boire un verre avant le concert et de rencontrer des fans. D'une manière toute Britannique (allusion au fameux "Pub Crawl"), on se déplace du pub aux buvette de la salle. La plupart de mon groupe ne sont pas intéressé par le "support act" et restent à boire et à parler. Ayant apprécié Msylovits, je prends place dans cette jolie salle. A noter que Keith Duffy se balade tranquillement sans que personne ne va vers lui. Msylovitz arrive sur scène vers peu après 20h. Le groupe Polonais a changé un peu sa seitlist depuis leur concert précédents. De plus, il ne joue pas la reprise de Joe Dassin à la fin, mais une reprise des années 80 "It's a wonderful life" à la façon rock d'un très bel effet.
Puis le moment attendu: les Corrs arrivent sur scène. On pouvait s'y attendre, l'ambiance peine à décoller. Néanmoins, les Corrs nous produisent une jolie performance comme il est de coutume.



Vers "Dreams", les gens commencent à se réveiller (l'original est extrêmement populaire ici). Dans son discours ensuite, Andrea nous dit beaucoup aimer Myslovitz (elle le fera à chaque concert désormais). Lors de "Borrowed Heaven", Andrea oublie de chanter des paroles à un moment. Devant son air perdu, Jim pousse un "oups" au micro ce qui fait bien rire le public. Ce dernier d'ailleurs, me fait un sourire amusé chaque fois qu'il me voit agité mon drapeau Suisse. Comme il est de coutume, je crie mon "Come On Sharon" juste avant "No Frontiers". Elle me répond avec un sourire. J'assiste à mon premier "Old Town" en concert (cette chanson a remplacé "When The Star Go Blue" depuis la tournée Allemande). Il faut avouer que la partie au violon est somptueuse. Andrea prend beaucoup de plaisir. Elle danse et saute dans tous les sens, arrivant malgré tout à chanter.



Puis, arrive "Goodbye". Un grand moment d'émotion étant donné le côté spécial du lieu. Finalement, on finit sur un traditionnel "Toss The Feathers" hilarant car Jim essaie de marcher sur les pieds de la pauvre Andrea qui est entrain de jouer la tin whistle (apparemment, il voulait se venger après ce qui s'est passé dans un des concerts en Allemagne).



Après tout ces moment d'émotions, notre petit groupe se retrouve dans un bar de la Quayside pour finir la soirée tranquillement où l'on accroche nos drapeaux.



Video du discours de Andrea
Fin de Old Town


Glasgow, 2 Novembre 2004

Le lendemain, on se remet au boulot. Départ pour Glasgow, en Ecosse. Le voyage se déroule pas trop bien et j'arrive là-bas assez tard (environ 18h). La S.E.C.C. de Glasgow se trouve un peu à l'extérieur de la ville. Il faut prendre un train pour y aller.



J'arrive à temps pour Myslovitz. Le public est catastrophique. Il faut que le chanteur dise "merci" après chaque chanson pour qu'on entende quelques applaudissements. Les premiers rangs ne sont pas tous remplis, alors je m'assieds avec mes amis Ecossais rencontré la veille.



L'intro de "Baby Be Brave" se fait entendre et les lumières s'éteignent. C'est partis! Malheureusement, pas pour le public Ecossais. On est parmi les seules personnes qui sont debout. Malgré tout, Andrea se dit heureuse d'être de retour à Glasgow devant tant de monde. La dernière fois, c'était en première partie de Céline Dion. Sharon porte pour ce début de tournée Anglaise, comme hier à Newcastle, des habits sexy et pailleté avec le bas transparent. Andrea a sa longue jupe gothique en noire comme d'habitude.



Peu à peu, les gens commenceront à se lever, tandis que nous, on profitera de se faufiler au premier rang discrètement. L'ambiance devient bonne lors des chansons rythmés comme "Radio". D'ailleurs, Andrea se trompe au milieu du deuxième couplet. Pour "So Young", lorsque Andrea parvient à côté de Sharon, elle se tourne et se met dos au public et commence à faire des grimaces à sa grande soeur lorsqu'elle doit chanter, ce qui fait rater son passage à la pauvre Sharon qui se plie en deux en riant.



Pendant la partie du violon, Andrea et Jim vont s'adonner à une petite danse synchronisé très sympathique. La fin approche, alors on fait les présentations pour "I Never Loved You Anyway". Lors de l'annonce de Kieran Kiely, Anto Drennan l'éclaire avec une lampe de poche. Den, un des amis avec qui je suis, lance le fameux béret Ecossais à Jim qui va le porter pour le reste du concert.



Vers les dernières chansons, j'agite mon drapeau véhément pour être sûr qu'il soit vu (surtout que maintenant je suis au premier rang). Je reçois en échange des sourires de Keith et Jim. D'ailleurs, à la fin du concert, Jim se rapproche de moi et me lance son spectrum. Après, je réussirai également à obtenir une seitlist. Le groupe nous remercie et quitte la scène.



Je retrouve mes amis.



On marche vers le pub le plus proche pour se remettre de nos émotions, occasion d'accrocher mon drapeau.



Video du discours de Andrea
Début de Old Town


A Suivre...

Le 17/11/2004 à 01:45 par 2Bad

Il y a actuellement 19 connectés.

 

Référence Corrs (2002 - 2011) - Site non offici el - Reproduction interdite - Tous droits réservés