Pseudo : - Mot de passe : Inscription

Actualité

Accueil
Updates
Concerts
Forum


Photos

Andrea
Sharon
Caroline
Jim
Groupe


Groupe

Biographies
Albums
DVD


Articles

Divers
Presse
Live
Rencontres


Site

Statistiques
Membres
L'équipe
Liens

Faites un don !

Rechercher

Newsletter

BH Tour: Review de Stuttgart et Francfort

Tout démarre le lundi 25 octobre à 6h, départ en voiture pour Stuttgart. Arrivée à 10h30 dans un superbe complexe de bains thermaux et saunas jusqu’à 12h30, ensuite passage à l’hôtel (MERCI BENE! Ca a marché comme sur des roulettes) pour un peu de repos et un McDo rapide avant de partir pour la salle, la Hans-Martin Schleyer Halle, qu’on trouve sans problème autour de 15h30. Là, il y a 5 personnes et ça va rester comme ça longtemps, les Allemands sont vraiment pas stressés.

Il y avait possibilité de voir les Corrs entrer pour le soundcheck…mais c’était pas idéal, donc j’ai pas vraiment tenté le coup. On a pu entrer vers 18h15, très calmement, les gens ne courrait même pas, 1er rang facilement, avec notre drapeau suisse, entre Andrea et Jim, mais plutôt du côté d’Andrea. Sont vraiment cool en Allemagne, on peut arriver à 17h et se retrouver au 1er rang, pas besoin de squatter là toute la journée.

Tout le monde a attendu assis, tranquillement, puis finalement à 20h, on a eu droit à la 1ère partie de Myslovitz, qu’on a bien apprécié (heureusement puisqu’on se les refaisait le lendemain), sauf la dernière chanson (que j’ai trouvé personnellement vraiment chiante…) Et enfin à 21h15, comme d’hab, nos irlandais favoris débarquent. J’ai adoré l’atmosphère de la salle et l’ambiance de ce concert, mais il a vraiment fallu réveiller les Allemands… Au départ, on était les seuls à taper des mains et à sauter (on a plutôt été je crois de bons ambassadeurs de la Suisse et Andrea a bien noté le drapeau qu’ils ont déjà vu plusieurs fois), Andrea sautait aussi pour que ça se propage, puis finalement il y avait une ambiance très chouette, mais très différente de Francfort j’ai trouvé. Stuttgart c’était plutôt l’émotion, j’ai adoré, une ambiance familiale, chaleureuse et très respectueuse, et Francfort l’énergie.

Il y aura probablement des photos sur Internet, j’ai pas encore eu le temps de regarder au moment où j’écris ces lignes. Sharon avait ses mémorables chaussures vertes (comme à Locarno et Montreux si je ne me trompe pas), Andie était magnifique comme à son habitude. Pas beaucoup de changement concernant la setlist, ils n’ont pas joué ni Hideaway, ni WTSGB, ni Ruby Tuesday, mais par contre ils ont fait Old Town, trop cool, mais c’était pas vraiment une surprise, car on avait vu la setlist distribuée aux photographes qui étaient devant nous. Andrea a fait de sympathiques variantes et nous a fait chanter sans grand succès sur Runaway, mais plus sur les yeah yeah à la Lansdowne Road. Ils ont terminé par INLYA, sont partis et ont fait 2 rappels, le premier avec Goodbye et le 2e comme d’hab avec Breathless et TTF. C’était pour moi une nuit très spéciale, une ambiance sympa, et des Corrs en forme, pleins d’humour et…je sais pas, il y avait qqch de spécial. Andrea a pas mal parlé allemand. J’avais que 2 panneaux ce jour-là, des plus banals d’ailleurs. Le 1er disait juste que c’était cool de les revoir, ce qui m’a valu un petit sourire d’Andrea et le 2e sur la fin disait « à demain » ce qui a bien surpris Sharon et nous a valu un signe trop mignon d’Andie qui nous a envoyé un bisous en partant. Sinon, bon contact avec Jim et Keith. Tous les verres étaient imprimés avec la cover de l’album, il fallait les acheter, puis je crois qu’on récupérait l’argent si on le redonnait et sinon on les gardait. Après cette magnifique soirée, on est rentrés à l’hôtel pour un long sommeil.

Réveil à 10h le lendemain et départ plus tard pour Francfort, qui, dit en passant, à l’air d’être une ville superbe, il y a d’immenses tours, de très beaux bâtiments…malheureusement c’est tout ce qu’on a pu voir…On arrive à la Festhalle vers 15h15 si je me rappelle bien, il y avait 4-5 fans, des Allemands et une Italienne, par contre cette fois c’est la merde pour se parquer, un souterrain hyper cher, mais apparemment tout le monde se parque n’importe comment, sur les trottoirs, partout, c’est impressionnant, donc on fait pareil. On va chercher un truc à manger et on se balade un peu. Je vais voir un peu la salle, il y a pas vraiment non plus de possibilité de les voir, uniquement de les apercevoir et rien ne se passe pendant que je suis là, je croise seulement un des guitaristes de Myslovitz. A 17h, il y a toujours presque personne, c’est le même système que la veille. Ils ouvrent vers 18h20, la 1ère porte, donc tout le monde se rue là-bas(je reste à la 2e), qu’ils ouvrent 3 secondes après, on court comme des fous, les autres pas vraiment, mais on est arrêté pour la fouille au milieu de la cour. Quand on peut enfin passer, les personnes qui déchirent les tickets et nous donnent les bons pour les photos sont mortes de rire de nous voir courir comme ça, .

On est au 1er rang à nouveau, exactement à la même place que la veille, un peu plus du côté d’Andrea. On attend assis, puis Myslovitz, puis re attente et enfin ils viennent, les gens commençaient à s’impatienter et à siffler. J’aime moins l’ambiance de la salle et les types de la sécurité sont débiles au possible, le type à côté de moi avec un super joli bouquet qu’il voulait gentiment donner, le gars le lui a pris et l’a remis à un type du staff… Ils sont magnifiques (j’espère qu’on verra des photos sur le web). Andrea ne manque pas notre drapeau suisse et a l’air content, en tout cas, c’est la 1ère fois qu’on a autant de contact visuel avec elle, elle vient énormément chanter vers nous et s’amuser, vraiment cool.

Le public est très énergique, il lance même des olas, ils crient, chantent, rassurez-vous les Français, pas autant que vous, mais c’était pas mal, par contre zéro confetti. Elle nous a fait chanter sur WCID, Runaway, Borrowed Heaven et SY, ce qui a bien marché. Ils étaient contents d’avoir un bon accueil. Cette fois, ils ont fini sur Goodbye et sont revenus pour Breathless et TTF. J’avais des panneaux, comme à mon habitude. Le premier je l’ai pas mis longtemps malheureusement, mais Andrea l’a vu et a fait un grand sourire (ça disait « à bientôt à Genève ») et le second, ben je sais pas si j’ose raconter…je me suis vraiment payé la honte, mais ça reste un super souvenir. J’avais une lettre pour Andrea et comme j’avais pas eu l’occasion de la lui donner, donc je lui disais que j’avais une lettre pour elle et lui montrais la lettre. Elle m’a montré qu’elle avait bien compris et j’ai saisi qu’elle viendrait à la fin Le problème était que la scène était proche, mais pas suffisamment, donc dur de la lancer sur la scène, et fallait pas compter sur les mecs de la sécurité pour m’aider, donc ça semblait vraiment difficile. Après avoir saluer, elle vient vers moi en souriant et veut me lancer son tin contre la lettre (j’ai rien demandé et je l’ai déjà eu à Montreux donc je laisse la place aux autres, mais puisqu’elle veut me le donner, je le prends). Et donc fallait tout faire en même temps. J’ai a peu près attrapé le tin, par contre la lettre, comme prévu, a atterri par terre, et évidemment c’est pas le type qui allait m’aider (ce moment m’énerve trop quand j’y repense, mais bon je m’en remettrai un jour), j’aurais du jumper par dessus et là lui donner, mais bon. Ils ont attendu quelques secondes, pis comme il y avait pas moyen de la récupérer, ils ont fini par partir, mais j’ai pas trop de souvenir de ce moment, trop occupée à trouver un moyen de repêcher le truc. Ensuite le mec de la sécurité la ramasse alors que ça fait 3h que je le lui demande et me dis qu’ils vont la lui donner, qu’elle l’aura bla bla, mais bien sûr, on y croit tous, enfin bref, je voulais pas la reprendre et comme ils avaient pas de show le lendemain, c’était possible qu’ils soient dans le coin et il y avait un maigre espoir qu’elle l’ait d’une façon ou d’une autre (on se console comme on peut)…

Donc voilà, super soirée, mais gros goût d’inachevé après ce lancer râté…. On sort rapidement et on prend la route pour la Suisse, on arrive à 3h et on s’écroule, mais seulement jusqu’à 8h en ce qui me concerne, car j’avais cours à 10h ce matin, eh oui.

Pour conclure, je dirai que comme d’habitude, c’est une super aventure et que j’ai la tête pleine de souvenirs (j’avais vraiment du mal à me concentrer et à trouver quelque intérêt aux cours d’ailleurs). Vivement Genève!!!!!

Le 28/10/2004 à 09:00 par gg

Il y a actuellement 13 connectés.

 

Référence Corrs (2002 - 2011) - Site non offici el - Reproduction interdite - Tous droits réservés