Pseudo : - Mot de passe : Inscription

Actualité

Accueil
Updates
Concerts
Forum


Photos

Andrea
Sharon
Caroline
Jim
Groupe


Groupe

Biographies
Albums
DVD


Articles

Divers
Presse
Live
Rencontres


Site

Statistiques
Membres
L'équipe
Liens

Faites un don !

Rechercher

Newsletter

BH Tour: Concerts à Douai, Bercy & Lyon, 9-12 oct 04

Après les fantastiques concerts de la tournée BH 2004 en juillet en Suisse et en France, l’envie de refaire quelques dates avec le retour des Corrs en Europe est grande. Je me motive avec quelques autres membres Suisse de Ref-Corrs (Close_to_Andrea et Eagles) à faire les trois premières dates françaises (Douai, Paris et Lyon). On planifie le voyage longtemps à l’avance. Tout commence le 9 octobre.

Douai, 9 octobre 2004

Je descends de Newcastle avec EasyJet le jour même à Paris et loue une voiture (pour tout le séjour en France).



L'horaire du vol me fait arriver en fin d'après-midi. Ce qui ne m'arrange pas trop, car j'ai envie d'être tout devant. Je dois retrouver Close_to_Andrea (qui est déjà là-bas à faire la queue) à la Gayant Expo de Douai.
Plusieurs péripétie me font arriver à Douai très en retard (alerte à la bombe à l'aéroport, bouchon, arrêter par la police, perdu dans les environ de Douai, etc...). J'arrive dans la salle 5 minutes avant le concert! Je ne sais pas quoi faire pour rejoindre les Ref-Corrsiens qui sont tout devant. J'utilise alors la technique de Barbara (Babou). J'achète quelques boissons et prétends être déjà là depuis longtemps mais seulement allé chercher des boissons pour mes amis qui sont tout devant. Je dépasse donc ainsi tous le monde et arrive au deuxième rang à côté de Close_to_Andrea (le pauvre, il était là depuis plus de 8 heures et moi seulement depuis 5 minutes). Je sais, c'est n'est pas très honnête de ma part (mais la fin justifie les moyens?).
Le temps de placé le drapeau Suisse et trente secondes plus tard, le concert commence (quel timing ). La seitlist est similaire au début de la tournée, à l'exception de "Hideaway" et "Ruby Tuesday", qui sont remplacé par "Queen Of Hollywood" et "When The Stars Go Blue". Andrea et Sharon ont une tenue extrêmement sexy. On place notre drapeau Suisse devant aidé par ceux du premier rang. Je découvre pour la première fois le "No Frontiers" sans Caroline. Sharon le réussit très bien néanmoins. Les confettis lors de "So Young" sont toujours une réussite et le "Summer Sunshine" de Douai doit sûrement être le meilleur auquel j'ai assisté. Ca chante bien lors de "Runaway". Cependant, Jim est plutôt discret tout le long du concert.






Je me méfiais de cette date dans cet endroit perdu dans la France, mais en fin de compte, ce fut une très belle soirée.
Je fais la rencontre pour la première fois de plusieurs membres de Ref-Corrs (que je connaissais seulement en virtuel).



Tentative sans succès de voir les Corrs après le concert.
Le lendemain, visite de ce très charmant endroit qui s'appelle Douai (c'est ironique...). Nous rejoignant Paris dans l'après-midi.



Video du discours de Andrea
Video de Sharon No Frontiers 1
Video de Sharon No Frontiers 2
Video de Summer Sunshine
Video de Runaway


Rencontre Ref-Corrs au Carr's, 10 octobre 2004

En fin d'après-midi, on récupère Eagles à la gare et on va à la rencontre au Carr's. Une soirée très agréable agrémentée de boissons et musique (par quelques Ref-Corrsiens talentueux).


Je peux enfin mettre un visages sur les pseudos. On place comme le veut la tradition notre drapeau Suisse.


Helfspawn nous filme toute la soirée.


Je rencontre un couple Irlandais dans le pub qui apprécie notre musique. Je les convainc d'aller à Bercy le lendemain ;-)


En fin de soirée, la faim nous gagne, nous quittons le pub pour un McDonald's et mettons le feu là-bas (répétition pour Bercy ).


Ce qui n'est pas au goût du manager de cet établissement. Par décence, BAM, Smeagol et moi-même ne mangeant pas.
Le drapeau est également présent.


Dexter (qui a beaucoup abusé des consommations non-conforme à son âge) ne semble pas (plus) en forme .


Un grand moment lorsque je me connecte sur le Wifi du McDonald's et établit une discussion avec Sylvain avec 25 Ref-Corrsiens derrière moi


Les gens se dissipent petit à petit. On a tous à l'esprit qu'une dure journée nous attend demain...


Bercy, 11 octobre 2004

Le grand jour, enfin!
On se réveille tôt et on se dépêche de rejoindre Bercy vers 9 heures du matin. Une vingtaine de personnes sont déjà présentes. Je rencontre des gens du franco et du Corrboard aussi. Une chose est certaine, il y a pas à dire, il fait extrêmement froid et j'ai eut la bonne idée de n'être vêtu que du t-shirt du site. Alors, j'utilise la technique du SDF, je prends du papier journal pour me protéger. Je vous assure que ça marche vraiment bien.



Puis, arrive un moment où Dexter, pas trop loin de moi dans la queue, me propose d'aller dans un cybercafé vérifier les news sur les Corrs. Alors on quitte la queue (beaucoup de gens le faisaient et revenaient... parmis ceux qui étaient là depuis longtemps). Finalement, il s'avère qu'on est 5 Ref-Corrsien au total. Ne trouvant pas de résultat à notre but initial et ayant un petit creux (ca faisait déjà longtemps qu'on attendait), on s'arrête à une pizzeria. Bien au chaud, nous dégustons notre délicieuse pizza! Oui, on a honte! (par contre, pour se faire pardonner, on a ramené des pains au chocolat tout chaud pour tous le monde qui faisait la queue!)



Bref, passons...

Finalement, vers 18h30, la sécurité à la bonne idée de mettre fin au supplice et ouvre les portes. C'est la ruée... Je m'en sors bien, je suis le premier Ref-Corrsien arrivé à la barrière devant la scène, juste devant la place entre Sharon et Andrea. Je place le drapeau Suisse comme de coutume.



L'ambiance est bonne. Des "olas" partent de la fosse avec succès. Les premiers rangs sont chauds pour mettre l'ambiance. On a droit à du Myslovitz en première partie. Le groupe est pas mal et fait plaisir aux fans de ce genre de musique qui sautent avant l'heure (hein Lennan? ). Le groupe nous fait même la joie d'un classique de Joe Dassin.
Arrive le plat principal!
Entrés des Corrs typique du Borrowed Heaven Tour avec Baby Be Brave en intro suivis de Humdrum. Grosse ambiance dès le départ. Sans surprise, c'est la même seitlist. Andrea et Sharon remarquent notre drapeau bien voyant. On pense que c'est bien partis pour un grand concert. C'est alors que Andrea, juste après "Dreams", décide que ce ne sera pas un grand concert, mais un concert ... historique! Lors de son traditionnel discours, Andrea nous explique qu'elle est contente d'être de retour à Paris. Les fans commencent à scander le nom de Caroline. Andrea, au lieu de faire la remarque général que Caroline est enceinte et ne peut par conséquent pas être là, nous dis qu'aujourd'hui est un jour spécial. Une rumeur commence à monter dans le public. Andrea continue: "Today is a very special day... because Caroline had a baby girl!". Explosion de joie dans le public. Inoubliable!






On continue. Tous les premier rangs sautent comme des fous pour "Angel". Andrea est doublée par nous lors de "Runaway" avec des briquets à perte de vue parmi les milliers de spectateurs de Bercy. Finalement, une petite pause tranquille bienvenue avec "Lunasa" et "Joy Of Life" où Sharon peut se mettre en valeur. Elle continue à être sur le devant de la scène avec un "No Frontiers" très émotionnel par la suite. Le public appelle Bono pour "When The Stars Go Blue". Folie dans le public lors de "Radio" et "Summer Sunshine". Le clou du spectacle (en dehors de l'annonce de la petite soeur de Jake) est probablement "So Young". Enorme effet à nouveau avec les confettis.



Tellement, que Andrea et Sharon se trompent au deuxième verset de la chanson sous des éclats de rire. A la fin de la chanson, on en veut plus. Alors que tout s'est arrêté, on continue à lancer des "Yeah, Yeah, Yeah, Yeah, Yeah". Message reçu 5/5 par le groupe qui nous improvise une version étendue de la chanson à la "Lansdowne Road". Des frissons dans le dos quand toute la salle chante avec. On enchaîne avec "I Never Loved You Anyway" où Andrea fera tomber sa Tin Whistle.Les derniers accords de "Toss The Feathers" et le groupe nous dis au revoir.



Les lumières se rallument. Jamais "Silver Strand" n'aura été aussi mélangé entre tristesse et joie.
On fait une photo du groupe mémorable (à l'image du concert) et on finit la soirée dans la rue devant le stade à chanter tout et n'importe quoi.



Je n'arrive pas à motiver des gens pour une after, alors elle sera faite entre Suisses seulement dans un café avec un écran géant où tourne ... le DVD de Unplugged. On se fait pas prier et on s'assied pour la première fois depuis des heures.



Pas trop tard, car demain il faut reprendre la route pour Lyon de bonne heure. C'est dur le métier de fan...

Video de Andrea annonçant la naissance de la fille de Caroline
Video de Runaway


Lyon, 12 octobre 2004

Réveil très matinal (pour changer...). C'est parti pour plus de 4 heures de route pour Lyon. La fatigue se fait ressentir. Le manque de sommeil également, Cela va être notre 3e concert en 4 jours (sans compter la soirée au Carr's). On arrive sur place vers 13h. Une vingtaine de personne sont éparpillé devant la grille. Quelques Ref-Corrsiens seulement. Pour couronner le tout, la pluie se pointe au rendez-vous également.



On essai de rentrer en backstage (comme il est de coutume désormais) car les Corrs ont commencé à répéter. On arrive à rentrer (grâce à notre expérience). On a juste le temps de rencontrer Keith Duffy et lui parler pendant 5 minutes (super sympa le type) avant que le type de la sécurité (qui me connaît sans problème à présent) nous jette dehors.



Finalement, en fin d'après-midi, la sécurité essaie d'organiser la queue de manière incohérente avec des barrières. Et peut-être une heure plus tard, on arrive à la deuxième étape: devant les portes. Enfin, ouverture des portes et ruée. Je me retrouve après le sprint la première personne à arriver aux barrières. Je me place librement pile au centre. Les problèmes commencent. La sécurité qui jusque là n'avait pas brillé par sa clairvoyance, confirme son incompétence en nous empêchant de place notre drapeau Suisse pour des raisons (illégitimes) de sécurité. Tentative de "ola" sans grand succès. Première partie avec Myslovitz. L'ambiance ne décolle toujours pas. Cela ne présage rien de bon pour le concert.
Les lumières s'éteignent et c'est partie!



Seitlist similaire à Douai et Bercy. L'ambiance décolle un peu (c'est pas encore Douai ou Bercy, mais ça va). Je trouve que le son n'est pas très bon dans la Halle Tony Garnier. A noter que Jim a faillit tomber en rentrant sur scène. Keith nous reconnaît et nous fait plusieurs "coucou". Dans l'euphorie du concert, on replace le drapeau discrètement devant en espérant que ça passera. Ca passe! Par contre, ce qui ne passe pas, sont les video. On a pas le droit de filmer. On arrive cependant à filmer le discours de Andrea avant de recevoir un ultimatum. Dans son discours, elle nous dis que hier, elle a eut beaucoup de plaisir à faire Bercy: énorme clameur des premiers rangs (on voit que certains étaient présents hier aussi). Très bonne ambiance lors de "Angel". Un "Runaway" et un "No Frontiers" très bien repris par la foule.



Lors de "So Young", quelqu'un balance un chapeau sur scène et Andrea le portera pour toute la chanson. Version étendue avec les "Yeah Yeah ..." (tradition depuis Bercy ).



A la fin du concert, Close_to_Andrea obtient la Tin Whistle de Andrea (non sans difficultés, car Nel' l'attrappe aussi en même temps. Il l'aura finalement grâce à la modération de Jessika2001).



Plusieurs personnes viennent me demander où on peut acheter le t-shirt Ref-Corrs (on aurait du ouvrir un stand Ref-Corrs à côté de la boutique officielle ). Je regroupe plusieurs fans et on va fêter la soirée à la Ninkasie, un bar tout près de la Halle Tony Garnier. Un moment très sympa.



Après une nuit mouvementé (on avait des psychopathes dans la chambre voisine de notre auberge de jeunesse... je ne rigole qu'à moitié). Le lendemain, après hésitation concernant le concert de Amneville si on devait aussi le faire, on décide qu'il serait plus sage de rentrer chacun chez soi. En effet, je suis au bout physiquement et mentalement: 3 concerts en 4 jours, 4-5 heures de sommeil quotidien, on mange rarement, beaucoup de conduite pour moi tout seul (plus de 1200 km en 4 jours), ...

Video du discours de Andrea


Epilogue

Le retour à la vie normale est difficile après ces grands moment vécus. Néanmoins, si je pouvais dire un mot pour la fin pour faire un bilan. Je pourrais dire merci aux Corrs pour ces magnifiques concerts... mais je m'attarderai surtout sur autre chose. Le concert en lui même, c'est peut-être une heure et demie et c'est juste une partie de l'aventure. Mais avant, pendant et après, il y a aussi autre chose: les fans. C'est ce côté humain qui m'a beaucoup plu. Que ce soit lorsqu'on va boire un verre, manger un morceau, dans la file d'attente pour le concert: ce fut chaque fois extrêmement sympa et j'ai crée beaucoup de liens de telle sorte. A la base, je ne connaissais personnes et à la fin de l'aventure, je me retrouve avec plein de nouveaux amis. Alors, une fois n'est pas coutume, un grand merci à tous ces gens! En espérant revivre des moments pareils...




Crédit médias: 2Bad, Close_to_Andrea, Emmanouchka, Site Officiel

Le 14/10/2004 à 22:34 par 2Bad

Il y a actuellement 8 connectés.

 

Référence Corrs (2002 - 2011) - Site non offici el - Reproduction interdite - Tous droits réservés